COVID-19 : RETARD DANS LES LIVRAISONS 🚚
Harajuku Style

Mode -

Harajuku Style

de lecture

L'histoire du style Harajuku

Harajuku style est également connu sous le nom de street fashion japonaise 🎌. Il s’agit d’un style japonais qui a pour principe de porter n’importe quelles pièces vestimentaires en fonction de l’imagination de chacun sans se faire juger. Ce style tient son nom de la rue du même nom : Harajuku.

La rue Harajuku est très célèbre au Japon, mais aussi dans les autres pays du monde. Celle-ci est située dans l’arrondissement du quartier de Shibuya à Tokyo où se trouve le centre de la mode nipponne. Aux alentours, on trouve des centres commerciaux et beaucoup de chaînes de vêtements. Tout au long de l’année, des touristes, des clients et des influenceurs viennent tout simplement pour suivre la nouvelle tendance japonaise.

Voilà pourquoi, on parle d’Harajuku style. La rue Harajuku est devenue le temple de la mode, du rock et de l’avant-garde. C’est le lieu emblématique où sont générées les nouvelles tendances modes avec comme lien le concept du kawaii.

harajuku street fashion

👗 L’évolution de la mode Harajuku

Au tout début, les habitants du Japon devaient porter les vêtements japonais traditionnels tous les jours. Quelques membres de la population ont contesté cette obligation vestimentaire. Tous les week-ends, des jeunes venaient envahir la rue Harajuku. Ils laissaient de côté l’uniforme obligatoire de la semaine pour porter des vêtements colorés et extravagants. C’est là que le style Harajuku a trouvé son origine.

Petit à petit, la population a adopté l’Harajuku style dans leurs vies quotidiennes. Ce style était question de mélanger les vêtements japonais traditionnels avec les vêtements occidentaux modernes de l’époque. Ces mélanges semblaient excentriques pour certaines personnes, surtout les personnes âgées, mais pour d’autres, ces mélanges étaient une manière de s’imposer.

Les années qui suivent, différents types de styles se sont succédé, le choix vestimentaire était de plus en plus nombreux. Mais l’esprit Harajuku est resté le même, peu importe les vêtements que vous mélanger ensemble, si cela vous plaît c'est l'essentiel, le regard des autres importe peu !

mode harajuku

🎀 Harajuku et la Kawaii Fashion

Tout d’abord, le kawaii peut être définie comme mignon dans notre contexte. Cependant, ce mot peut avoir plusieurs autres définitions qui ne sont pas toujours positives. Kawaii nous vient du mot kaohayushi ( période Heian 794 - 1185 ) qui désigne le visage rougi par la honte ou la culpabilité. En 1912, le mot évolue en kawayushi qui veut dire embarrassé, pathétique ou aussi vulnérable. Aujourd’hui, le mot a fini par donner le terme kawaii pour dire mignon, adorable, petit tandis que kawaisô signifie pathétique. En ce sens, Kawaii est donc un terme pour désigner quelque chose ou quelqu’un de mignon, d’innocent et de pur. Ce concept entre parfaitement dans l’esprit Harajuku.

Sans oublier de noter que le style Kawaii était un acte de rébellion de la part des étudiants en 1970. Ce sont des étudiants qui contestaient les traditions, les connaissances académiques et l’autorité étouffantes régissant le Japon. Pour montrer leurs rébellions, ils séchaient les cours pour lire des mangas.

La mise en œuvre du style Harajuku a été poussée par ce concept nouveau. Il était question de trouver une certaine liberté vis-à-vis de la tradition qui opprimait la population. Il était aussi question de mignonnerie et d’innocence dans la vie quotidienne. Harajuku style mélangeait à lui seul la liberté de faire des choses en dehors du style traditionnel et l’adoption d’un look mignon dans la vie quotidienne.

kawaii fashion

Pourquoi adopter la mode Harajuku ?

🗣️ La liberté d'expression vestimentaire

Le style Harajuku est une manière de rompre avec la mode traditionnelle qui est tellement stricte dans la société japonaise. Cet avantage concerne surtout les Japonais qui sont encore coincés dans des règles vestimentaires encore très codifiées. L’esprit Harajuku consiste à mettre fin le port obligatoire des vêtements traditionnels japonais et l’entrée obligatoire dans les rangs imposés par la société.

Une manière qui permet également d’adopter un style unique et original. Choisissez les pièces qui vous plaisent, assemblez-les et créez votre propre style. La seule limite est votre imagination. On inculque aux individus d’accepter les autres tels qu’ils sont. Que ce soit des vêtements simples ou extravagants, tout le monde doit l’accepter.

💡 Une source d'influence autoritaire

Pour les grands créateurs la mode Harajuku peut devenir une source d’inspiration. L’ensemble des styles uniques de chacun apporte des idées spéciales auprès des producteurs. Le style ouvre droit à une grande imagination. La créativité est de ce fait au rendez-vous. Les grands innovateurs peuvent lancer de nouvelles tendances plus facilement.

style harajuku

Les looks Harajuku Tokyo Fashion

À Tokyo, il y a tellement de styles de mode, de cultures et de sous-cultures différents qu'il est difficile, même pour les fous de mode les plus dévoués, de suivre le rythme. Chaque saison, ces styles changent, les sous-cultures vont et viennent, les marques naissent et meurent.

Dans une Mecque de la mode en pleine évolution comme Tokyo, les tendances peuvent avoir disparu au moment où vous lisez à leur sujet. Dans ce paragraphe, nous allons voir les styles les plus fréquents et les plus adorés de tous.

Sweet Lolita

Sweet lolita est un look Kawaii extrême basé sur l'ère victorienne avec une jupe longue, un corset et la plupart du temps portant une perruque. Une fille typique Lolita a pour but de ressembler à une petite poupée élégante et raffinée. Cette mode est également vue avec des jupes tutu ou des robes de ballerine pour invoquer le côté mignon, enfantin et poupée de cire

Lolita fashion se divise en sous-style différent avec des caractéristiques éloignées. Les plus connus de la mode Lolita sont : Gothic, Sweet, Classic, Punk, Hime (Princess), Guro (Gory, horror), Sailor, Wa (japonais traditionnel), Ero (Erotic), Kuro (tout en noir), Shiro (tout en blanc), Kodona (style garçon) et certains appellent également Fairy Kei une forme de Lolita.

sweet lolita

Fairy Kei style

Ce style est basé sur des couleurs pastel, des dessins animés ou des motifs à l'ancienne comme Bisounours, My Little Pony, Blondine au pays de l'arc-en-ciel, Barbie vintage, etc. Le look est vraiment un genre fantastique, imitant les mondes des dessins animés filles des années 80 et les premiers mangas shōjo.

Le tissu est généralement léger pour les robes et les jupes, comme les robes trapèzes amples et les jupons de couleur ondulant. Pulls épais et moelleux, sweat-shirts surdimensionnés des années 80, c'est aussi le pays d'où vient l'engouement pour les accessoires mokomoko, où les animaux en peluche sont cousus sur des pulls ou des foulards, comme le sac à main habituel. La longueur de la robe peut-être au niveau de la cheville ou du genou, tout ce qui est flottant et fluide fonctionne. Les aspects les plus importants du Fairy kei sont l'univers fantastique et vintage avec sa palette de couleurs.

fairy kei

Gyaru style

La mode Gyaru se caractérise généralement par des cheveux fortement décolorés ou teints (principalement des nuances allant du brun foncé au blond), des ongles très décorés et un makup spectaculaire. Le maquillage se compose généralement d'un eye-liner foncé et de faux cils utilisés de manière à agrandir les yeux, ainsi que d'un contouring du visage amincissant.

Les vêtements diffèrent selon le style de Gyaru choisi. La plupart s'inspirent de gyaru populaires comme Tsubasa Masuwaka, Kumiko Funayama, (Kumicky), Rie Matsuoka (Okarie), Hikari Shiina (Pikarin), Satomi Yakuwa (Satomin), Sayoko Ozaki et Rina Sakurai.

gyaru styleSource image Tokyo Fashion

La mode et le style Gyaru varient grandement en fonction de la sous-catégorie. Bien qu'en général le terme décrive la mode et le glamour qui rappellent Brigitte Bardot avec une peau bronzée et des cheveux blonds.

Cosplay

Le cosplay est l'art de s'habiller comme divers personnages fictifs, le plus souvent issus d'anime et de manga. Le style implique beaucoup de détails et beaucoup d'efforts de bricolage de la part du participant. Cela peut également inclure le rôle du personnage lorsqu'il est en costume.

Ceux qui font du cosplay choisissent un personnage qu'ils aimeraient représenter et tentent de recréer leur look dans la vraie vie. Pour certains, le cosplay est une chance de donner vie à tous les détails d'un personnage, avec des répliques exactes de vêtements, d'accessoires et de coiffures.

cosplay evangelion

Kogal style

Kogal ou Kogyaru est un sous-style de la mode Gyaru. Ce style est particulièrement destiné aux jeunes âges et concerne principalement les jeunes filles du secondaire. Le look est inspiré par l'idée d'une fille de la vallée bronzée au soleil, c'est pourquoi Kogal incorpore un bronzage de base foncé ainsi que des cheveux blonds décolorés.

Les kogals sont généralement vêtus du look lycéenne avec les jambières blanches. Elles ont une jupe plus courte dans leurs uniformes scolaires car le style est un dérivé  Elles ont tendance à aussi adopter le style Gyaru avec des accessoires tels que les téléphones portables généralement décorés

kogal styleSource image Tokyo Fashion

Decora kei

Decora est un style ludique et enfantin. Il a moins de silhouette et est plus axé sur l'utilisation d'accessoires, de motifs et de couleurs. Le nom « decora » vient du mot japonais de «décoration». Ce nom fait référence à l'utilisation distincte du style de nombreuses décorations et accessoires. Parfois, les filles portent des masques dentaires à motifs et des pansements avec des motifs colorés sur l'arête du nez. D'autres portent des paillettes, des autocollants ou des cristaux sous les yeux en forme de cœur ou d'étoile, comme le ferait un enfant.

Le style Decora est bien connu pour ses couleurs vives. Les nuances de rose et de bleu sont très populaires, ainsi que les pastels. Les couleurs néon sont également très utilisées comme les thèmes multicolores ou arc-en-ciel.

Decora keiSource image Tokyo Fashion

La clé de ce look est d'empiler autant d'accessoires de couleurs vives que possible. Les filles Decora porteront toujours sur elle des ornements comme des bracelets, des pinces à cheveux, des colliers ou des bagues. Et la meilleure partie est qu'il n'y a pas de «trop». Le style Decora dégage un air d'innocence et de jeu. Pour eux, s'habiller c'est s'amuser.

Kimono style

Le style kimono est un terme large pour décrire tout style qui incorpore l'utilisation du vêtement traditionnel japonais. Cependant, il peut également inclure la mode de rue moderne, du yukata ou de divers autres articles liés au kimono, comme l'utilisation d'imprimés de kimono traditionnels sur les vestes.

Dans la mode traditionnelle, le kimono est devenu un vêtement enveloppé en forme de T avec différentes longueurs de manche en fonction de l'âge, du sexe et du statut. Il est noué avec une ceinture appelée obi, qui est attachée à l'arrière du vêtement. Les kimonos traditionnels sont généralement portés avec des chaussures traditionnelles telles que zōri ou geta, et des chaussettes à bouts fendus appelés tabi.

kimono style

Les interprétations modernes du style kimono sont beaucoup moins strictes. La seule qualification est qu'il incorpore certains aspects des vêtements de style traditionnel. Par exemple, certains choisissent de porter un kimono traditionnel, en ajoutant uniquement des accessoires modernes. D'autres portent le kimono ouvert et détaché, ou plus court que la normale.

Visual Kei

Avant la création du terme Visual kei, le style s'est formé au début des années 1980 par des musiciens japonais. Le terme a été utilisé pour la première fois en 1992 pour décrire le style des artistes qui portent un maquillage élaboré, des coiffures ou des costumes et une esthétique flamboyante.

Le look Visual kei le plus populaire est un look androgyne, similaire à certains looks portés par David Bowie. En général, le Visual kei présente des schémas de couleurs plus sombres, tels que le noir, le gris et le rouge foncé, le bleu et le violet. Cependant, certains looks, en particulier les looks plus féminins, peuvent également avoir des couleurs plus claires. Des néons et des motifs forts sont également utilisés, mais le style est le plus connu pour le monochrome.

visual kei style

Il existe de nombreuses versions et des types de vêtements différents qui peuvent être portés dans ce style. Par exemple dans le style gothique, on utilise des éléments comme la dentelle sombre, des tissus de toile d'araignée, des crânes, des couronnes, des croix ou des tissus fantasmagoriques.

Des looks plus élégants, inspirés du glam rock français, peuvent inclure des robes de bal élaborées. Tandis que le look punk peut comprendre des hauts à rayures ou des jeans déchirés. Mais la chose qui unit tous ces styles est le look final qui semble toujours fashion et ordonnée.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Recevez nos articles dans votre boite email.